Présentation
Partenaires
__________________________
ACA_Logo.jpg
__________________________
Alqieslogo.png
__________________________
elabwelogo.gif
__________________________
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
xFGd
Recopier le code :


  469813 visiteurs
  4 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 101 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
L’Université abrite trois rencontres scientifiques

L’Université de Bechar abrite, du 25 au 26 octobre, trois conférences internationales sur les technologies de l’information et de la communication, sur la physique énergétique et sur le génie électrique.

Ces trois conférences coïncident avec la récente promotion du statut du centre universitaire en université. Les animateurs de ces rencontres sont des professeurs et chercheurs scientifiques venus de différentes universités du pays, avec la participation d’experts algériens résidant à l’extérieur de l’Algérie (USA, France, Suisse) et d’étrangers invités, notamment des Libanais, Français et Belges. Selon M. Draoui, organisateur de la conférence sur la physique énergétique, les thèmes qui seront débattus au cours des deux jours se rapportent à la thermique et à l’énergie électrique.

Quant à M. Chellali, encadreur de la conférence sur le génie électrique, ses thèmes se rapportent à l’intelligence artificielle appliquée au réseau électrique et aux énergies renouvelables (éolienne). L’opportunité de ces séminaires, insiste-t-on, est profitable surtout aux futurs chercheurs de l’université de Bechar qui vont pouvoir s’exprimer sur ces sujets et nouer à cette occasion des contacts à caractère scientifique avec ces experts nationaux et étrangers.

Dans son intervention, le Dr. Mahieddine Djoudi a mis l’accent sur l’importance des technologies de l’information en tant qu’outil moderne de communication et d’échanges. Dans la même optique, il ajoutera que l’usage de l’Internet se généralise, certes, de plus en plus, mais son implication dans le domaine économique reste très limitée en Algérie. Cependant, on déplore l’absence, au premier jour, dans les amphis, de beaucoup d’étudiants concernés par ce genre de rencontres importantes.



 Par M. Nadjah El Watan 27 octobre 2008


Dernière modification : 28/01/2011 @ 00:34
Catégorie : - Revue de Presse
Page lue 10104 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Elearning in Algeria

Cliquez ici pTélécharger le chapitre de livre

Facebook FormaTIC
Formatic
Groupe FormaTIC
Pays des visiteurs
Visites

 469813 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » CITIC'2008 Béchar
 
 
Texte à méditer :  La confiance n’exclut pas le contrôle.