Vous êtes ici :  Accueil
 
Présentation
Partenaires
__________________________
ACA_Logo.jpg
__________________________
Alqieslogo.png
__________________________
elabwelogo.gif
__________________________
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
55bgFf
Recopier le code :


  431297 visiteurs
  3 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 101 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Les 4 dernières nouvelles
APPEL POUR L'ORGANISATION DU CARI 2020 - par djoudi le 11/07/2017 @ 09:44

APPEL POUR L'ORGANISATION DU CARI 2020 

Les candidatures pour l'organisation du Colloque africain sur la recherche en informatique et mathématiques appliquées http://www.cari-info.org, CARI 20120, qui se déroulera en octobre 2020 doivent parvenir au secrétariat du Comité permanent du CARI (eric.badouel@inria.fr) au plus tard le 30 septembre 2017.

Nous souhaitons que le  CARI 2020 puisse être associé avec une école de recherche Cimpa. La proposition doit par conséquent inclure une proposition d'organisation d'école Cimpa (voir  https://www.cimpa.info/node/41  même si cette page concerne les écoles pour 2019).

Le dossier de candidature devra inclure :

  • Information sur l'Institution : Nom et adresse complète, date de création, mission et statut.
  • Lettre de motivation.
  • Lettres de soutien des institutions du pays d'accueil.
  • Composition du Comité local d'organisation et courte présentation des personnes impliquées.
  • Savoir-faire de l'équipe dans l'organisation de manifestations scientifiques.
  • Informations sur les transports (aérien et local) pour accéder au lieu de la manifestation.
  • Capacité d'hébergement et de restauration des participants.
  • Une première ébauche du formulaire de candidature à l'organisation d'une école de recherche Cimpa.

L'équipe retenue pour l'organisation du CARI 2020 sera ensuite accompagnée par le Comité permanent du CARI dans la finalisation de ce projet (en particulier sur l'élaboration du budget) et dans la préparation du dossier de candidature à l'organisation d'une école de recherche Cimpa. Ce dernier doit être déposé fin septembre 2018.

Lire la suite Lire la suite

APPEL POUR L'ORGANISATION DU CARI 2020 

Les candidatures pour l'organisation du Colloque africain sur la recherche en informatique et mathématiques appliquées http://www.cari-info.org, CARI 20120, qui se déroulera en octobre 2020 doivent parvenir au secrétariat du Comité permanent du CARI (eric.badouel@inria.fr) au plus tard le 30 septembre 2017.

Nous souhaitons que le  CARI 2020 puisse être associé avec une école de recherche Cimpa. La proposition doit par conséquent inclure une proposition d'organisation d'école Cimpa (voir  https://www.cimpa.info/node/41  même si cette page concerne les écoles pour 2019).

Le dossier de candidature devra inclure :

  • Information sur l'Institution : Nom et adresse complète, date de création, mission et statut.
  • Lettre de motivation.
  • Lettres de soutien des institutions du pays d'accueil.
  • Composition du Comité local d'organisation et courte présentation des personnes impliquées.
  • Savoir-faire de l'équipe dans l'organisation de manifestations scientifiques.
  • Informations sur les transports (aérien et local) pour accéder au lieu de la manifestation.
  • Capacité d'hébergement et de restauration des participants.
  • Une première ébauche du formulaire de candidature à l'organisation d'une école de recherche Cimpa.

L'équipe retenue pour l'organisation du CARI 2020 sera ensuite accompagnée par le Comité permanent du CARI dans la finalisation de ce projet (en particulier sur l'élaboration du budget) et dans la préparation du dossier de candidature à l'organisation d'une école de recherche Cimpa. Ce dernier doit être déposé fin septembre 2018.

Fermer Fermer


ALGER-  Les efforts en matière d’investissement pour le développement humain, notamment dans les domaines de l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique ainsi que la formation professionnelle, seront poursuivis, selon le Plan d'action du gouvernement qui sera présenté mardi devant les députés de l'Assemblée populaire nationale.

S’inscrivant dans le cadre de la mise en oeuvre du programme du président de la République Abdelaziz Bouteflika, le Plan d’action du gouvernement met l’accent notamment sur la poursuite de l'amélioration du système national d'enseignement et de formation et son adaptation à l'environnement socio-économique, souligne le document.

Au titre de l’amélioration des performances du système éducatif, le gouvernement considère que "le défi principal auquel l'école algérienne d'aujourd'hui est confrontée est celui de la qualité".

En ce sens, la feuille de route qu'il compte mettre en oeuvre porte sur le "redéploiement du système éducatif à partir d'indicateurs de qualité, portés par les trois leviers de la réforme, à savoir la refonte pédagogique, la gouvernance et la professionnalisation des personnels par la formation".

Les priorités du gouvernement porteront sur l'amélioration de la qualité des apprentissages, avec un "recentrage stratégique" sur le cycle primaire  en tant que "phase de structuration de base des apprentissages" des élèves, la généralisation du préscolaire et de l'enseignement de tamazight ainsi que l’instauration d’une approche apaisée de l'école par la lutte contre la violence verbale et physique.

Il est également prévu un recadrage stratégique par la mise en conformité des ouvrages parascolaires, la poursuite de la stratégie de la réduction de la double-vacation et de la diminution de la taille de la division pédagogique dans les différents cycles d'enseignement.

L’autre priorité du gouvernement consiste en l'amélioration de la gouvernance dans le système scolaire ainsi que le renforcement de l'environnement numérique.

Adapter l'enseignement technique et la formation professionnelle à l'environnement socio-économique

La nouvelle stratégie du gouvernement dans le domaine de la formation et de l'enseignement professionnels a pour principale finalité la mise en place d'un système national de formation et d'enseignement professionnels "intégré, efficace et efficient".

Cette stratégie tend à préparer une ressource humaine qualifiée,  nécessaire à l'entreprise et au développement économique, d'une part, et facilitant l'employabilité des jeunes formés aux métiers, d'autre part.

Ainsi, le gouvernement ambitionne le développement d'une formation professionnelle de qualité, orientée au service d'une économie nationale moderne et diversifiée, à travers des investissements dans les secteurs stratégiques et prioritaires. Il s'agit notamment d'accompagner les programmes de développement socioéconomique par la revalorisation, l'adaptation et l'élévation du niveau des compétences de la ressource humaine.

Les principales actions programmées portent sur l'élargissement du réseau d'infrastructures, notamment le développement de centres d'excellence, en partenariat avec l'entreprise, dans des spécialités en adéquation avec le développement universel des techniques et des métiers, le renforcement de la formation permanente des formateurs, l'actualisation des moyens  technico-pédagogiques et le renforcement de l'environnement numérique.

Ces actions portent aussi sur l'élaboration d'un cadre législatif et réglementaire relatif à la formation continue et la validation des compétences acquises par l'expérience, la mise en place de l'enseignement à distance (e-learning).

D'autre part, le gouvernement entend poursuivre l'amélioration des performances du système d'enseignement supérieur pour lui permettre de contribuer efficacement au développement socio-économique du pays et de s'ouvrir à l'environnement international.

En matière de formation supérieure, le gouvernement s’engage à améliorer le taux de réussite et la réduction des durées des études, le taux  d'encadrement de rang magistral et à réviser la carte de formation des domaines et filières.

Pour ce qui est de l'amélioration du système d'orientation et de suivi  pédagogique, le gouvernement £uvre à améliorer le taux de satisfaction de la demande d'inscription des bacheliers, la révision du dispositif d'accès  au deuxième cycle des écoles supérieures, l'amélioration du dispositif dédié aux équivalences des diplômes étrangers.

Dans le domaine de la recherche scientifique, il s'agit de mettre en conformité la loi avec les nouvelles dispositions constitutionnelles et de promulguer la loi fixant les missions, la composition et le fonctionnement du Conseil national de la recherche scientifique et du développement  technologique.

Pour ce qui est du programmation des activités de recherche, il sera  procédé au lancement à court terme de trois programmes nationaux de recherche jugés prioritaires, à savoir la sécurité alimentaire, la santé du citoyen et la sécurité énergétique.

Le gouvernement prévoit aussi dans son plan d’action la mise en exécution de 750 projets de recherche pour la période 2017-2022, à raison de 150 projets par année.

Dernière modification le : lundi, 19 juin 2017 17:19
APS

Lire la suite Lire la suite

ALGER-  Les efforts en matière d’investissement pour le développement humain, notamment dans les domaines de l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique ainsi que la formation professionnelle, seront poursuivis, selon le Plan d'action du gouvernement qui sera présenté mardi devant les députés de l'Assemblée populaire nationale.

S’inscrivant dans le cadre de la mise en oeuvre du programme du président de la République Abdelaziz Bouteflika, le Plan d’action du gouvernement met l’accent notamment sur la poursuite de l'amélioration du système national d'enseignement et de formation et son adaptation à l'environnement socio-économique, souligne le document.

Au titre de l’amélioration des performances du système éducatif, le gouvernement considère que "le défi principal auquel l'école algérienne d'aujourd'hui est confrontée est celui de la qualité".

En ce sens, la feuille de route qu'il compte mettre en oeuvre porte sur le "redéploiement du système éducatif à partir d'indicateurs de qualité, portés par les trois leviers de la réforme, à savoir la refonte pédagogique, la gouvernance et la professionnalisation des personnels par la formation".

Les priorités du gouvernement porteront sur l'amélioration de la qualité des apprentissages, avec un "recentrage stratégique" sur le cycle primaire  en tant que "phase de structuration de base des apprentissages" des élèves, la généralisation du préscolaire et de l'enseignement de tamazight ainsi que l’instauration d’une approche apaisée de l'école par la lutte contre la violence verbale et physique.

Il est également prévu un recadrage stratégique par la mise en conformité des ouvrages parascolaires, la poursuite de la stratégie de la réduction de la double-vacation et de la diminution de la taille de la division pédagogique dans les différents cycles d'enseignement.

L’autre priorité du gouvernement consiste en l'amélioration de la gouvernance dans le système scolaire ainsi que le renforcement de l'environnement numérique.

Adapter l'enseignement technique et la formation professionnelle à l'environnement socio-économique

La nouvelle stratégie du gouvernement dans le domaine de la formation et de l'enseignement professionnels a pour principale finalité la mise en place d'un système national de formation et d'enseignement professionnels "intégré, efficace et efficient".

Cette stratégie tend à préparer une ressource humaine qualifiée,  nécessaire à l'entreprise et au développement économique, d'une part, et facilitant l'employabilité des jeunes formés aux métiers, d'autre part.

Ainsi, le gouvernement ambitionne le développement d'une formation professionnelle de qualité, orientée au service d'une économie nationale moderne et diversifiée, à travers des investissements dans les secteurs stratégiques et prioritaires. Il s'agit notamment d'accompagner les programmes de développement socioéconomique par la revalorisation, l'adaptation et l'élévation du niveau des compétences de la ressource humaine.

Les principales actions programmées portent sur l'élargissement du réseau d'infrastructures, notamment le développement de centres d'excellence, en partenariat avec l'entreprise, dans des spécialités en adéquation avec le développement universel des techniques et des métiers, le renforcement de la formation permanente des formateurs, l'actualisation des moyens  technico-pédagogiques et le renforcement de l'environnement numérique.

Ces actions portent aussi sur l'élaboration d'un cadre législatif et réglementaire relatif à la formation continue et la validation des compétences acquises par l'expérience, la mise en place de l'enseignement à distance (e-learning).

D'autre part, le gouvernement entend poursuivre l'amélioration des performances du système d'enseignement supérieur pour lui permettre de contribuer efficacement au développement socio-économique du pays et de s'ouvrir à l'environnement international.

En matière de formation supérieure, le gouvernement s’engage à améliorer le taux de réussite et la réduction des durées des études, le taux  d'encadrement de rang magistral et à réviser la carte de formation des domaines et filières.

Pour ce qui est de l'amélioration du système d'orientation et de suivi  pédagogique, le gouvernement £uvre à améliorer le taux de satisfaction de la demande d'inscription des bacheliers, la révision du dispositif d'accès  au deuxième cycle des écoles supérieures, l'amélioration du dispositif dédié aux équivalences des diplômes étrangers.

Dans le domaine de la recherche scientifique, il s'agit de mettre en conformité la loi avec les nouvelles dispositions constitutionnelles et de promulguer la loi fixant les missions, la composition et le fonctionnement du Conseil national de la recherche scientifique et du développement  technologique.

Pour ce qui est du programmation des activités de recherche, il sera  procédé au lancement à court terme de trois programmes nationaux de recherche jugés prioritaires, à savoir la sécurité alimentaire, la santé du citoyen et la sécurité énergétique.

Le gouvernement prévoit aussi dans son plan d’action la mise en exécution de 750 projets de recherche pour la période 2017-2022, à raison de 150 projets par année.

Dernière modification le : lundi, 19 juin 2017 17:19
APS

Fermer Fermer


Un hackathon du 27 au 29 juillet à Alger - par djoudi le 08/07/2017 @ 15:20

Un hackathon destiné aux startups algériennes aura lieu le 27 juillet prochain et ce, à l’initiative de la wilaya d’Alger.

Nommé Hack4Algeria, l’événement invite les startups à proposer une solution « innovante, réalisable et adaptée au marché algérien » afin de « résoudre les problématiques quotidiennes de manière efficace ».

Les startups sélectionnées profiteront dès lors de 2 jours de collaboration intensive de manière à « perfectionner les solutions pensées ».

Ouverte aux startups possédant un produit, une solution ou un prototype fonctionnels, l’événement met en place trois critères de sélection, qui sont : l’innovation proposée par le produit, l’adéquation entre l’équipe et le projet (une équipe composée de compétences complémentaires) ainsi que l’impact sociétal qu’aurait la startup.

Parmi les thématiques autour desquelles les startups peuvent évoluer, nous pouvons citer : la mobilité et les transports, l’énergie, l’environnement et le développement durable, l’éducation ainsi que les industries créatives.

Pour participer, il vous faut remplir le formulaire suivant en présentant les membres de votre équipe et leurs compétences. Vous avez jusqu’à 20 juillet pour soumettre votre projet.

http://geekyalgeria.com/un-hackathon-du-27-au-29-juillet-a-alger/

Lire la suite Lire la suite

Un hackathon destiné aux startups algériennes aura lieu le 27 juillet prochain et ce, à l’initiative de la wilaya d’Alger.

Nommé Hack4Algeria, l’événement invite les startups à proposer une solution « innovante, réalisable et adaptée au marché algérien » afin de « résoudre les problématiques quotidiennes de manière efficace ».

Les startups sélectionnées profiteront dès lors de 2 jours de collaboration intensive de manière à « perfectionner les solutions pensées ».

Ouverte aux startups possédant un produit, une solution ou un prototype fonctionnels, l’événement met en place trois critères de sélection, qui sont : l’innovation proposée par le produit, l’adéquation entre l’équipe et le projet (une équipe composée de compétences complémentaires) ainsi que l’impact sociétal qu’aurait la startup.

Parmi les thématiques autour desquelles les startups peuvent évoluer, nous pouvons citer : la mobilité et les transports, l’énergie, l’environnement et le développement durable, l’éducation ainsi que les industries créatives.

Pour participer, il vous faut remplir le formulaire suivant en présentant les membres de votre équipe et leurs compétences. Vous avez jusqu’à 20 juillet pour soumettre votre projet.

http://geekyalgeria.com/un-hackathon-du-27-au-29-juillet-a-alger/

Fermer Fermer


ابت الجامعات الجزائرية من تصنيف شنغهاي الدولي للجامعات لأفضل 500 جامعة على المستوى العالمي، ويعتمد هذا التصنيف على الأداء الأكاديمي في ما يتعلق بالبحوث العلمية وكذا حجم الدراسات والأبحاث المنشورة في المجلات.

في حين قامت مؤسسة “تايمز هاير إيديوكيشن” البريطانية المتخصصة، بإسقاط جميع الجامعات الجزائرية في تصنيف أفضل 800 جامعة في العالم لشهر ديسمبر الماضي، ويقوم الترتيب على معايير التدريس والبحث ونقل المعرفة. بينما يقيم تصنيف “ويبومتريكس” العالمي للجامعات، الذي يصدر من إسبانيا عن المجلس العالي للبحث العلمي ويغطي 25 ألف جامعة، جامعة جيلالي ليابس بسيدي بلعباس في المرتبة 1733 عالميا و الـ21 عربيا كأفضل ترتيب لجامعة جزائرية وفقا لتنصيف شهر جانفي الماضي، واحتلت جامعة سعد دحلب بالبليدة المركز 3760 عالميا و89 عربيا، فيما جاءت جامعة خنشلة في المرتبة 14393 عالميا والـ 389 على الصعيد العربي.

source : http://www.elkachef.net/?p=18418

13 mai 2017

Lire la suite Lire la suite

ابت الجامعات الجزائرية من تصنيف شنغهاي الدولي للجامعات لأفضل 500 جامعة على المستوى العالمي، ويعتمد هذا التصنيف على الأداء الأكاديمي في ما يتعلق بالبحوث العلمية وكذا حجم الدراسات والأبحاث المنشورة في المجلات.

في حين قامت مؤسسة “تايمز هاير إيديوكيشن” البريطانية المتخصصة، بإسقاط جميع الجامعات الجزائرية في تصنيف أفضل 800 جامعة في العالم لشهر ديسمبر الماضي، ويقوم الترتيب على معايير التدريس والبحث ونقل المعرفة. بينما يقيم تصنيف “ويبومتريكس” العالمي للجامعات، الذي يصدر من إسبانيا عن المجلس العالي للبحث العلمي ويغطي 25 ألف جامعة، جامعة جيلالي ليابس بسيدي بلعباس في المرتبة 1733 عالميا و الـ21 عربيا كأفضل ترتيب لجامعة جزائرية وفقا لتنصيف شهر جانفي الماضي، واحتلت جامعة سعد دحلب بالبليدة المركز 3760 عالميا و89 عربيا، فيما جاءت جامعة خنشلة في المرتبة 14393 عالميا والـ 389 على الصعيد العربي.

source : http://www.elkachef.net/?p=18418

13 mai 2017

Fermer Fermer


Elearning in Algeria

Cliquez ici pTélécharger le chapitre de livre

Facebook FormaTIC
Formatic
Groupe FormaTIC
Pays des visiteurs
Visites

 431297 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :  Accueil
 
 
Texte à méditer :  Elabweb : le portail des TIC en Algérie  Le Webmaster