Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Présentation
Partenaires
__________________________
ACA_Logo.jpg
__________________________
Alqieslogo.png
__________________________
elabwelogo.gif
__________________________
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
6RDbE
Recopier le code :


  436425 visiteurs
  1 visiteur en ligne

  Nombre de membres 101 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Nouvelles
Un jeune chercheur algérien invente les tests à domicile pour diagnostiquer des maladies - par djoudi le 31/03/2013 @ 22:42

A 33 ans, Abdenour Abbas, originaire de Makouda dans la wilaya de Tizi-Ouzou, vient de révolutionner la recherche mondiale. En effet, ce jeune chercheur algérien de l'université de Washington à Saint Louis aux Etats-Unis d'Amérique, a inventé des biocapteurs ultrasensibles à base d’anticorps artificiels pour le diagnostic médical.

 

Le chercheur algérien a créé une nouvelle technologie qui permet aux patients de faire des tests à domicile pour diagnostiquer des maladies comme la grippe, le cancer, le sida en utilisant de la sueur, de l’urine ou du sang, rapporte à ce sujet la publication scientifique américaine Technology review. Selon cette source, grâce à cette invention, "les malades n’auront plus besoin de se déplacer dans des cabinets médicaux et les hôpitaux pour diagnostiquer ce genre de maladies", explique sur son site internet cette prestigieuse publication scientifique. Le travail remarquable accompli par ce jeune chercheur algérien établi aux Etats-Unis lui a permis d'être classé dans le top 10 des chercheurs les plus innovants et âgés de moins de 35 ans !

 

Abdenour Abbas figure ainsi "dans le Top 10 des lauréats de la première édition française du concours conduit par la Technology review, pour l’Institut américain de technologie de Massachusetts (MIT)", explique à ce sujet le quotidien électronique Tout sur l'Algérie (TSA) qui ne manque de précise que "ce concours, dont les résultats ont été publiés le 21 mars dernier, permet de distinguer chaque année de jeunes talents de moins de 35 ans, dans les nouvelles technologies. Il est à l’origine de la célébrité de plusieurs génies comme : Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, Serguei Brin, co‑fondateur de Google, Max Levchin, co‑fondateur de Paypal, Linus Torvalds, développeur de Linux, Jack Dorsey, co‑fondateur de Twitter".

 

"Dans 10 ans, on aura moins besoin de médecins pour le diagnostic, mais on aura toujours besoin de leur suivi quand c’est nécessaire. Ces tests vont également permettre aux individus de connaître les risques qu’ils ont pour certaines maladies afin de se pendre en charge avant même que la maladie ne se déclenche", a confié à ce sujet ce jeune chercheur qui ne cache pas sa fierté d'avoir été sélectionné parmi les meilleurs chercheurs dans le domaine des nouvelles technologies. Diplômé de l'université de Tizi-Ouzou en 2003, Abdenour a été contraint de quitter l'Algérie à cause des horizons bouchés auxquels il était confronté . Pis encore, ce génie n'a jamais été considéré dans son propre pays et évoluait dans des conditions plus que défavorables. Au lieu de développer son ingéniosité et de faire de la recherche, en Algérie, ce jeune talent passait de longues heures dans de très longues files d’attente "au restaurant universitaire de Hasnaoua à Tizi Ouzou, avec une cuillère dans la poche, il y a à peine 10 ans". "J’ai un frère qui me dit que c’est toujours le cas aujourd’hui", a-t-il déploré dans son témoignage recueilli par TSA. Un témoignage au cours duquel il n'a pas hésité à faire savoir qu'il "n’y a pas plus triste qu’un talent gâché". Mais cette vérité amère, nos dirigeants n'arrivent toujours pas à la comprendre ou la saisir...

 

La Rédaction de NessNews

 


Elearning in Algeria

Cliquez ici pTélécharger le chapitre de livre

Facebook FormaTIC
Formatic
Groupe FormaTIC
Pays des visiteurs
Visites

 436425 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Texte à méditer :  La confiance n’exclut pas le contrôle.