Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Présentation
Partenaires
__________________________
ACA_Logo.jpg
__________________________
Alqieslogo.png
__________________________
elabwelogo.gif
__________________________
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
5GPB
Recopier le code :


  426741 visiteurs
  7 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 101 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Nouvelles
L’accès à Internet en Algérie reste cher - par AbdelmalekAMINE le 20/09/2007 @ 11:39
Le coût de l’accès à internet en Algérie est jugée élevé pour les professionnels et les particuliers qui sont de plus en plus nombreux à l’utiliser.En dépit d’un développement, dont les résultats demeurent par ailleurs mitigés, l’accès à Internet en Algérie est loin d’être une préoccupation réelle du gouvernement qui hésite encore à lever les verrous sur une législation rigide et opter pour un système souple à même de gagner tout à la fois : récupérer les ressources humaines qui désertent le pays, offrir l’information utile au citoyen, développer plus de domaines Web et réguler un marché qui semble prendre une grave tournure, à savoir le retour à un monopole déguisé, notamment après l’installation de certains fournisseurs étrangers en Algérie. Aux yeux des intervenants, les politique et stratégie du gouvernement ne sont pas visibles. Du coup, ces professionnels, constitués en associations (fournisseurs d’accès à Internet, matériel informatique, développement de logiciels...) ont demandé aux pouvoirs publics, à travers une série de recommandations, un plan d’urgence afin de cerner les véritables contraintes et parer aux retards par rapports aux pays de la région.L’Algérie, qui n’a développé depuis 2000, année durant laquelle le gouvernement, a libéralisé le secteur, que 5 000 sites Internet, avec une moyenne de 2,1 millions d’internautes, demeure loin du compte. En effet, le projet de la e-gouvernement, victime selon les intervenants de la non-gouvernance, tarde à se concrétiser et le citoyen ne retrouve pas l’information utile sur les sites, sinon les biographies de ministres, l’histoire des villes et les activités officielles déjà tenues et rendues publiques par la presse nationale et internationale. Or, l’Internet, à la veille technologique et de l’intelligence économique, se veut un outil didactique, d’information, d’échange d’expériences entre entreprises, entre le citoyen et l’administration et l’interconnexion entre les fournisseurs d’accès censés présenter des plates-formes enrichies de propositions et de services. Car Internet dépasse le cap des e-mails, du chat et des jeux.

Elearning in Algeria

Cliquez ici pTélécharger le chapitre de livre

Facebook FormaTIC
Formatic
Groupe FormaTIC
Pays des visiteurs
Visites

 426741 visiteurs

 7 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Texte à méditer :  Elabweb : le portail des TIC en Algérie  Le Webmaster